Devenir de véritables disciples de Jésus Christ !

« Dans l’Evangile, ce n’est pas le disciple qui choisit son Maître. L’appel vient de Jésus et il entraîne souvent une obéissance immédiate. Les disciples suivent Jésus non seulement pour se laisser instruire mais pour devenir de véritables collaborateurs, témoins du Règne de Dieu, ouvriers dans sa moisson… Il y a un travail de Dieu au plus profond de nous-mêmes. « Nul ne peut venir à moi si le Père qui m’a envoyé ne l’attire, et moi je le ressusciterai au dernier jour » (Jn 6,44). Le Père Chevrier a su trouver les mots pour que nous puissions discerner l’agir de la grâce en chacune de nos personnes. « Sentez-vous un attrait intérieur qui vous pousse vers Jésus Christ ? Un sentiment intérieur qui est plein d’admiration pour Jésus Christ, pour sa beauté, sa grandeur, sa bonté infinie, qui le porte à venir à nous, Sentiment qui nous touche et qui nous porte à nous donner à lui »…

L’attrait entraîne un attachement durable du disciple à son maître et aux personnes que Dieu lui donne. En fait c’est d’abord Dieu qui s’attache à nous, qui nous met sous la protection de ses mains. L’amour est l’expression de ce lien. Cet attachement dans l’amour suppose de passer de l’attirance à la décision ferme de se tourner vers l’autre, dans un mouvement d’abandon, de renoncement à soi-même. Détaché de lui-même, le disciple entre paradoxalement dans une nouvelle liberté où il se reçoit de Jésus Christ

Le disciple véritable est celui qui est dans la vérité en Jésus Christ, qui marche selon la sagesse de Dieu. Il ne s’agit pas seulement de l’acquisition d’un savoir ou d’une attitude éthique, mais d’une existence habitée par l’Esprit au point d’apparaître comme  »un autre Christ », au-delà de tout mensonge et fausseté…

 

Le disciple ne devient  »véritable » que s’il se laisse façonner par Dieu et sa Parole : « Nous savons que le Fils de Dieu est venu et nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable. Et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus Christ. Lui est le Véritable, il est Dieu et la vie éternelle » (cf. 1 Jn 5,18-21)

De longs temps de travail de l’Evangile et d’oraison sont nécessaires pour entrer progressivement dans le Véritable et se conformer à Jésus Christ. C’est dans la contemplation de Dieu pauvre dans le Christ de la crèche, souffrant sur la croix, donnant la vie à chaque Eucharistie, que le disciple peut marcher dans la voie de la perfection et vivre de l’amour de Dieu. Alors son visage s’éclaire et sa vie peut changer peu à peu…

Que ce beau texte du bienheureux Antoine Chevrier nourrisse notre prière ! : « Nous devenons d’autres êtres en Jésus Christ. Ce n’est plus moi qui vis, c’est Jésus Christ qui vit en moi. Il nous donne son corps et nous lui prêtons le nôtre pour faire des œuvres de vie. Nous prêtons à Jésus Christ nos membres pour qu’il en fasse les siens. Nous sommes d’autres Jésus Christ. Il vit dans nos membres, dans nos paroles, dans notre cœur pour aimer, dans notre esprit pour penser, dans nos membres pour agir. C’est Jésus Christ agissant avec nous, en nous et par nous. Nous lui prêtons la vie, en même temps qu’il nous la donne. Nous sommes sa vie extérieure et lui, notre vie intérieure. Sève dans l’arbre, source de vie »….

« Oh ! Jésus ! Soyez mes pieds, soyez mes mains, soyez mes yeux, soyez ma langue, soyez tous mes sens. Soyez moi en toutes choses. Agissez en moi afin que ce ne soit plus moi qui vive, mais vous, Jésus, qui viviez en moi »

http://www.leprado.org/spip.php?article178

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *