Élisabeth Catez ou l’obsession de Dieu

« En ce temps-là, je ne croyais pas en Dieu. J’étais jeune journaliste, et j’étais l’amoureux maladroit d’une jeune fille qui avait une frange blonde et un teckel qui buvait du whisky. Je n’avais pas besoin de vous, Élisabeth », écrit Didier Decoin.
Et pourtant… Comment rester indifférent à la vie d’Élisabeth de la Trinité ? à sa grâce ? à sa sainteté ?
Comme tant d’autres, Didier Decoin s’est laissé toucher par cette figure envoûtante et entame un dialogue intime avec cette petite fille boudeuse et colérique, qui deviendra soeur, mystique puis sainte.
De sa naissance à son passage vers l’autre vie, il retrace, plein de finesse, d’humour et de sagesse, la courte
existence d’une figure d’exception.
Didier Decoin, de l’académie Goncourt, est l’auteur de nombreux essais et romans célébrés par la critique et
le public. Les OEuvres complètes d’Élisabeth de la Trinité sont publiées aux Éditions du Cerf.

http://www.editionsducerf.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *