La Foi, réponse de l’homme à Dieu qui se révèle

La Révélation porte d’abord sur qui est Dieu. La Révélation, ce n’est pas des vérités ou de préceptes à accomplir. Ce n’est pas une morale, mais la proposition d´une rencontre, d’une Alliance entre Dieu et nous. On n’est pas dans une soi-disant aliénation de la liberté de l’homme, Dieu n’assène rien, en se révélant Il se montre, Il se donne en personne en proposant le chemin vers le vrai bonheur. Le Dieu de Jésus-Christ n’est pas une projection de nos idées, de nos désirs, de nos manques ou de nos nostalgies. Ce n’est pas nous qui inventons ce que nous croyons sur Dieu, c’est Dieu qui le dit et que Se dit. Comment aurions nous pu imaginer un Dieu qui est Trinité, un Dieu qui se fait homme, qui meurt et qui ressuscite pour nous sauver ? Un Dieu qui nous promet de faire de nous des fils en nous ressuscitant après notre mort ? Dieu a l’initiative de la rencontre et l’homme est appelé à répondre. Sa réponse s’appelle la foi.  Une foi qui porte non sur l’existence de Dieu mais sur la nature de la divinité. Croire, c’est croire ce que Dieu me dit de lui-même et aussi de moi-même. C’est croire en quelqu’un qui est intervenu concrètement dans l’histoire et spécialement dans la mienne. C’est croire qu’il est le fondement et le but de ma vie et choisir qu’Il le soit. La foi c’est la réponse libre que l´homme apporte à la révélation que Dieu lui donne, et en suivant le chemin qu´il propose.
Credo du 15/11/2016 – Mgr Jean-Marie Le Vert.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *