Les archanges

Les archanges, nous dit Saint Grégoire le Grand, sont plus que des anges « ils annoncent les plus grands mystères. C’est lorsqu’ils viennent vers nous pour exercer un ministère qu’ils reçoivent chez nous des noms qui désignent leur fonction et non leur nature. Or, l’Ecriture ne nous a révélé les noms, que de trois d’entre les anges : Michel qui veut dire « Qui est comme Dieu ? », Gabriel : « Force de Dieu ». Raphaël : « Dieu guérit ». »

Raphaël : « Dieu guérit » : C’est dans l’histoire de Tobie, nous voyons l’ange Raphaël comme le compagnon qui guide, protège, soutient, ouvre la voie, délivre des démons, éclaire, inspire, éprouve la foi, intercède, enseigne, apporte la guérison et glorifie Dieu en exhortant à le louer et lui être fidèle. Le livre de Tobie est le seul de la Bible qui nous en dit autant sur les anges. Raphaël est un ange bienveillant qui, partout où il passe, porte un regard plein de bonté sur la souffrance des hommes. C’est à la fin de son périple avec Tobie qu’il se dévoilera : « J’ai été envoyé pour éprouver ta foi et Dieu m’envoya en même temps pour te guérir, ainsi que ta belle-fille Sarra. Je suis Raphaël, l’un des 7 Anges qui se tiennent toujours prêts à pénétrer auprès de la gloire du Seigneur ». Tb 12:13-15

Il a le pouvoir de prendre l’apparence humaine et c’est un « envoyé » de Dieu :  »Quand j’étais avec vous, ce n’est pas à moi que vous deviez ma présence, mais à la volonté de Dieu : c’est lui qu’il faut bénir au long des jours, lui qu’il faut chanter. Vous avez cru me voir manger, ce n’était qu’une apparence. Alors, bénissez le Seigneur sur la terre, et rendez grâce à Dieu. Je vais remonter à Celui qui m’a envoyé. Ecrivez tout ce qui est arrivé. » Tb 12, 18-20

Prière à Saint Raphaël Archange

Venez à mon secours, je vous en supplie,

glorieux Prince, saint Raphaël,

le meilleur médecin des âmes et des corps.

Ô vous qui avez guéri les yeux de Tobie,

donnez à mes yeux la lumière physique

et à mon âme la lumière spirituelle ;

éloignez de moi toutes les ténèbres

par vos célestes supplications. Ainsi soit-il. Extrait d’un manuscrit du XI° siècle.

Gabriel ( »Force de Dieu ») qui annonce les interventions divines, en particulier la venue du Messie et le salut des hommes, révèle le sens des visions, des secrets, des réalités prophétiques. Il apparaît au prophète Daniel :

Dn 8:16-  »J’entendis une voix d’homme criant : « Gabriel, donne-lui l’intelligence de cette vision ! »

Dn 9:21- 23  »je parlais encore en prière, quand Gabriel, l’être que j’avais vu en vision au début, fondit sur moi en plein vol, à l’heure de l’oblation du soir. Il vint, me parla et me dit : « Daniel, me voici : je suis sorti pour venir t’instruire dans l’intelligence. Dès le début de ta supplication une parole a été émise et je suis venu te l’annoncer. Tu es l’homme des prédilections. Pénètre la parole, comprends la vision »…

L’Ange Gabriel fut le messager du mystère de l’Incarnation auprès de Zacharie :

Lc 1:11-19  »Alors lui apparut l’Ange du Seigneur, debout à droite de l’autel de l’encens. A cette vue, Zacharie fut troublé et la crainte fondit sur lui. Mais l’ange lui dit :  » Sois sans crainte, Zacharie, car ta supplication a été exaucée (…) Et l’ange lui répondit :  » Moi je suis Gabriel, qui me tiens devant Dieu, et j’ai été envoyé pour te parler et t’annoncer cette bonne nouvelle. » 

Enfin l’Ange Gabriel fut envoyé à la Vierge Marie, pour annoncer le plus haut de tous les événements : l’Incarnation du Verbe.

Lc 1:26-30  »Le sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, du nom de Nazareth, à une vierge (…) Et l’ange lui dit :  » Sois sans crainte, Marie ; car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. »

Prière à Saint Gabriel Archange

Saint Gabriel Archange,

Ange de l’Incarnation,

ouvre nos oreilles aux doux avertissements

et aux appels pressants du Seigneur.

Tiens-toi toujours devant nous,

nous t’en conjurons,

afin que nous comprenions bien la Parole de Dieu,

afin que nous Le suivions et Lui obéissions

et que nous accomplissions ce qu’Il veut de nous.

Aide-nous à rester éveillés afin que,

lorsqu’Il viendra, le Seigneur ne nous trouve pas endormis. Ainsi soit-il

 

 Michaël : « qui est comme Dieu ? »

Dans le livre de Daniel, il est présenté comme  »l’un des Premiers Princes »,  »le Grand Prince »

 »mais Michel, l’un des Premiers Princes, est venu à mon aide. » Dn 10,13

« En ce temps se lèvera Michel, le grand Prince qui se tient auprès des enfants de ton peuple. […] Un grand nombre de ceux qui dorment au pays de la poussière s’éveilleront, les uns pour la vie éternelle, les autres pour l’opprobre, pour l’horreur éternelle. » Dn 12, 1-2

 »Chaque fois qu’il est besoin d’un déploiement de force extraordinaire, c’est Michel qui est envoyé : son action et son nom font comprendre que nul ne peut faire ce qu’il appartient à Dieu seul de faire. L’antique ennemi (Lucifer), qui a désiré par orgueil être semblable à Dieu, disait :  »J’escaladerai les cieux, au-dessus des étoiles de Dieu, j’érigerai mon trône, je siègerai sur la montagne de l’Assemblée, je monterai au sommet des nuages, je m’égalerai au Très-Haut. » Is 14, 13-14

Or, l’Apocalypse nous dit qu’à la fin du monde, lorsqu’il sera laissé à sa propre force, avant d’être éliminé par le supplice final, il devra combattre contre l’archange Michel : Il y eut un combat contre l’archange Michel. » Extrait de l’homélie de Saint Grégoire le Grand

Ap 12:7-9 Alors, il y eut une bataille dans le ciel : Michel et ses Anges combattirent le Dragon. Et le Dragon riposta, avec ses Anges, mais ils eurent le dessous et furent chassés du ciel.

On le jeta donc, l’énorme Dragon, l’antique Serpent, le Diable ou le Satan, comme on l’appelle, le séducteur du monde entier, on le jeta sur la terre et ses Anges furent jetés avec lui. »

Ainsi, à la tête des armées célestes, l’archange Michel rejeta Lucifer, celui qui a oublié son état de créature, et qui donc ne sert plus les desseins de Dieu mais ses propres intérêts, il est repoussé par la victorieuse question de Michel : Qui est comme Dieu ? Si, à la seule question de saint Michel, les cieux s’ouvrirent pour laisser choir Lucifer et ses démons éternellement maudits, la lutte, bien loin de se terminer, devint comme le moteur de l’histoire et saint Paul, dans un texte fameux, nous rappelle ces combats terribles que ne cessent de se livrer les puissances invisibles autour de nos âmes.

 »Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme de la révolte, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qui porte le nom de Dieu, et de tout ce qui est l’objet d’une vénération religieuse. Il ira jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu en se proclamant lui-même Dieu. » 2 Th 2, 3-4

Saint Michel Archange se présente alors comme l’Ange du combat spirituel par excellence. Car la sublime question qui nomme l’Archange,  »qui est comme Dieu ? » ne s’adresse pas au seul Lucifer, ni même à ses seuls anges, elle s’adresse aussi à chaque homme. C’est la tentation la plus grande depuis le péché originel : « mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront et vous serez comme Dieu, connaissant le bien et le mal. » Gn 3, 5. Le péché originel c’est finalement la rupture de la relation filiale à Dieu, c’est-à-dire de la circulation d’amour entre  »Notre Père » et son fils ou sa fille. Dans ce refus de tout recevoir d’un Autre, l’homme oublie son statut de créature, il veut s’émanciper de son Créateur, devenir autosuffisant. Mais cela fausse l’image de Dieu et de notre salut que nous croyons alors devoir MÉRITER ! Nous n’avons pas à mériter l’Amour de Dieu, c’est Lui qui nous aime en premier, c’est Lui qui nous cherche,  c’est Lui qui a l’initiative, c’est Lui qui nous attend. Nous avons juste à ouvrir la porte de notre coeur et à l’accueillir. Mais à cause de ce péché originel, c’est ce qu’il y a de plus difficile spirituellement : se laisser sauver par Jésus Christ.

Prière à Saint Michel Archange

Saint Michel Archange,

Défendez-nous dans le Combat,

Et soyez notre Protecteur contre la méchanceté et les embûches du démon.

Que Dieu lui commande, nous L’en supplions.

Et vous, Prince de la Milice Céleste, par les pouvoirs Divins qui vous sont conférés,

Précipitez au fond des enfers Satan et tous les esprits mauvais

qui parcourent le monde pour la perte des âmes. Amen. (Pape Léon XIII, le 13 octobre 1884)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *