Les Pères de l’Église

Les Pères de l’Eglise sont des auteurs chrétiens, le plus souvent des évêques, en tout cas toujours des hommes chargés de responsabilités pastorales, qui dans les premiers siècles de l’Eglise, par leur prédication et par leurs écrits, ont influencé les développements de la doctrine chrétienne et contribué à la formation des chrétiens de leur époque et des siècles à venir. Généralement on parle de « Pères de l’Eglise » pour des écrivains et prédicateurs des cinq, six ou même huit premiers siècles de notre ère. Nous n’hésiterons pas à leur associer ici, toutefois, des écrivains et théologiens chrétiens des siècles suivants qui ont joué un rôle important dans la vie de l’Eglise, en raison de leur activité pastorale et de leur spiritualité ; on peut, de ce fait, les considérer un peu comme des successeurs des Pères. Parmi eux mériteront une mention spéciale les « docteurs », ces hommes et ces femmes qui ont été distingués par l’Eglise en raison de la qualité exceptionnelle de leurs écrits et du rôle qu’ils ont joué dans le développement de la foi. Tous ces auteurs et pasteurs chrétiens, au cours des siècles, ont permis, par leur prédication ou leurs travaux, des avancées théologiques et spirituelles très importantes et, à certains titres, comparables à celles qui ont été provoquées par les Pères des premiers siècles, et ceci malgré des contextes historiques différents qu’il conviendra de ne pas négliger.

Ici, c’est donc à l’ensemble constitué par les « Pères » et les « Docteurs », et tous les écrivains chrétiens reconnus dans la tradition, que nous nous référerons ; certains même sont historiquement proches de nous, et sans avoir connu la même reconnaissance de l’Eglise, ils ont pu, par leurs travaux, marquer son histoire et sa spiritualité.

Définition donnée par Pierre Beatrick dans son Introduction aux Pères de l’Eglise (Mediaspaul/Editions paulines/Institut St-Gaëtan, 1987) :

« Les Pères de l’Eglise furent […] ces personnages presque toujours des évêques, avec des responsabilités pastorales particulières qui, par leur prédication et leurs écrits, ont influé soit sur le développement de la doctrine chrétienne, soit sur la formation du comportement chrétien, parce qu’ils unissaient en eux les caractéristiques constantes de la sainteté de vie, de la sagesse et de l’ancienneté. »

Une petite « chronologie » permet de mieux situer les Pères de l’Eglise.

Lire aussi l’article dans la revue « croire » sur les Pères de l’Église

Source : http://peresdeleglise.free.fr/

Source photo : http://www.radiomaria.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *