Que dire de l’Église ?

J’ai tellement entendu par le passé que l’Eglise catholique était has been, en déclin, que j’avais fini par le croire. Comme si cette vieille dame agonisante n’en avait plus pour longtemps et qu’il fallait palier à sa mort annoncée. Cela me fait penser aujourd’hui à la fameuse fable de Jean de la Fontaine « La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf »… Heureusement par la grâce et la miséricorde de Dieu mes yeux et mon cœur se sont ouverts à une toute autre vision des choses. L’Église me fait penser à un immense paquebot qui suit son cap depuis des millénaires. Ce gigantesque paquebot, qui n’est pas le Titanic, n’a pas manqué de gros grains, mais conduit par Dieu il garde le cap, et ne connaît pas la dérive de la petite barque ballottée de droite à gauche par la brise changeante.

Voici une manière dont les chrétiens expriment ce qu’est l’Eglise, Mystère et institution. Pour bien comprendre ce qu’elle est, voici ce que dit l’Eglise catholique :

L’Église a bien des aspects différents. Elle évoque une institution religieuse, une fraternité rassemblée pour prier, une paroisse, des croyants qui prennent position sur les problèmes de notre temps, un lieu de pèlerinage, etc. (…) Le terme Eglise, d’origine grecque, désigne l’assemblée du peuple convoqué. Dans le contexte du christianisme, l’Église est la communauté convoquée au nom du Christ. (…) En tant que peuple de Dieu, peuple de la Nouvelle Alliance en Jésus Christ, c’est la force de l’Esprit de Dieu qui est aux sources de l’histoire passée, présente et à venir de l’Église. En cela, elle est, à l’image du Royaume, une communion qui est l’œuvre de l’Esprit en ses membres, les Chrétiens. 

 

Par la présence en elle du Christ ressuscité, elle est sainte. Mais elle reste, malgré tout, par ses membres une réalité humaine et fragile, marquée par la faiblesse et les déviations qui peuvent affecter les croyants. (Source : http://www.eglise.catholique.fr/)

«L’Église, c’est Jésus-Christ répandu et communiqué » disait Bossuet. Faire foi sur l’Église c’est croire que l’Église est le corps mystique du Christ, dans lequel Jésus ressuscité poursuit, en ses membres, son Mystère d’incarnation, de passion et de résurrection et vient à notre rencontre chaque jour. Jésus nous invite à l’amitié avec Lui : être dans l’Eglise c’est répondre librement « oui », instaurer une relation d’amitié avec Lui, se laisser rejoindre, rassembler et insérer par son Amour -son Esprit- dans le grand Corps, dont Il est la Tête et le corps tout entier, et nous ses membres. C’est le « oui » de notre foi concrétisé dans la réception du sacrement du baptême qui opèrent cette insertion totale dans le Corps total. Et à travers les chrétiens, c’est toute l’humanité qui est appelée à entrer dans ce grand Corps.

Le mystère de Dieu Trinité ne cesse de se révéler dans l’Église, nous ne pouvons le connaître en vérité, comme il veut être connu, qu’à l’intérieur de la vie de l’Église, qu’à l’intérieur d’un dynamisme vivant de charité, sans cesse renouvelée, sans cesse à vivre, sans cesse à actualiser.

J.C.D.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *